Communiqué de presse

JLL commente les chiffres de l'immobilier de bureaux en régions au 1er semestre 2020

La dynamique continue des marchés de bureaux en régions s’est heurtée à la crise sanitaire du Covid-19. Avec 365 900 m² commercialisés sur la première moitié de l’année 2020, le marché accuse une baisse de 46 % en un an et de 30 % par rapport à la moyenne semestrielle des cinq dernières années.

15 septembre 2020

Une dynamique de croissance qui se heurte à la crise sanitaire

La dynamique continue des marchés de bureaux en régions s’est heurtée à la crise sanitaire. Avec 365 900 m² commercialisés sur la première moitié de l’année 2020, le marché accuse une baisse de 46 % en un an (contre 40 % sur le marché francilien) et de 30 % par rapport à la moyenne semestrielle des cinq dernières années. Le marché tertiaire n’est cependant pas autant touché que le commerce ou l’hôtellerie. Pour Laurent Vallas, Directeur JLL Régions : « Avec l’arrêt généralisé de l’économie pendant deux mois et demi, beaucoup d’entreprises ont interrompu leurs réflexions immobilières ou leurs prises à bail, se concentrant sur leur organisation immédiate en période de confinement et organisant leurs futurs fonctionnements. »

Des résultats contrastés selon les régions

Tous les marchés n’ont pas réagi de la même façon, comme en témoigne la comparaison de l’activité enregistrée au cours des 6 derniers mois avec les moyennes quinquennales. Après deux bonnes années, le marché de Nice- Sophia Antipolis reste sur une bonne dynamique avec 32 100 m² de bureaux commercialisés au 1er semestre 2020. Ce résultat, bien qu’en léger recul d’une année sur l’autre (-3 %), est supérieur de 13 % à la moyenne des performances observées au cours des 5 dernières années. Notons que cette évolution est en moyenne de -29 % sur les autres métropoles régionales étudiées. Les marchés de Lille et Aix-Marseille enregistrent, quant à eux, des baisses respectives de -17 % et -3 % grâce à un 1er trimestre très dynamique. Les marchés lyonnais, nantais et bordelais accusent des baisses comprises entre -30 % et -39 %. Toulouse a plus nettement marqué le pas avec une baisse de -68 % par rapport à la moyenne de ces dernières années. L’absence de clés-en-main et le manque de grandes transactions sur le secteur a pesé sur le niveau de commercialisation. Le classement des villes n’est cependant pas chamboulé. Lyon et Lille conservent leur place de leaders sur les marchés régionaux avec respectivement 94 760 m² et 78 040 m² enregistrés.

Les valeurs locatives prime sont stables sur l’ensemble des métropoles. Elles se maintiennent ainsi à leur niveau de pré-confinement. Elles se placent dans une fourchette de 200 € à 335 € HT-HC/m²/an. Aucune variation importante n’est actuellement observée sur les loyers. Les faibles niveaux de livraisons attendues sur l’ensemble des métropoles devraient permettre un maintien des valeurs dans le neuf.

Laurent Vallas conclut : « Il est encore difficile d’établir des prévisions fiables pour 2020. La baisse des marchés régionaux était déjà attendue avant la crise faute de grandes offres disponibles sur les principaux marchés comme Lyon ou Lille, et devrait donc être encore plus conséquente que prévu. Les métropoles avec des économies diversifiées devraient être cependant plus résilientes dans les trimestres à venir. »

A propos de JLL


JLL (NYSE : JLL) est une société leader du conseil, spécialisée en immobilier et dans la gestion des investissements. JLL façonne le futur de l'immobilier pour un monde meilleur, grâce à l'utilisation de technologies parmi les plus avancées, en créant des opportunités stimulantes, des environnements de travail uniques et des solutions immobilières durables, pour ses clients, ses collaborateurs et les différentes communautés qui composent le groupe. JLL est une société Fortune 500 ayant généré un revenu annuel de 18 milliards de dollars en 2019. La société réalise des opérations dans plus de 80 pays et compte près de 93 000 collaborateurs au 30 juin 2020. JLL est le nom de marque déposé de Jones Lang LaSalle Incorporated. Pour plus d'informations, visitez jll.fr