Recherche

La Supply Chain 4.0 sera flexible

De l’ère atomiste à l’ère collaborative et hyperconnectée, l’internet physique se met au service de la Supply Chain.

L’internet physique est le miroir de l’interne que nous connaissons tous, à savoir le World Wide Web, littéralement la « toile mondiale », une technologie permettant de consulter en temps réel des pages accessibles.

Une projection d’une meilleure utilisation des technologies existantes qui nous amènera vers une collaboration hyperconnectée entre l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique.

Tout commence par l’interconnexion des réseaux logistiques et le partage de l’information des nœuds du transport et de la logistique. Cette interopérabilité n’est pas sans rappeler celle mise en avant par l’internet des objets. Fonctionnant initialement de manière indépendante et autonome, leur interopérabilité se présente comme une aide de pilotage pour les utilisateurs afin d’entrer pleinement dans l’ère connectée.

Avec l’explosion du e-commerce, dont le chiffre d’affaires français a doublé en 5 ans et  devrait encore augmenter de plus de 22 % d’ici 2019 pour atteindre les 100 milliards d’euros, nous constatons que les canaux de distribution se multiplient de manière exponentielle pour répondre aux nouvelles attentes des e-consommateurs. Les besoins croissants de la logistique dans l’ère atomiste actuelle impactent l’ensemble de la chaîne. De la refonte complète des réseaux de distribution, en passant par la multiplication des entrepôts, jusqu’à l’explosion de la préparation au détail dans les entrepôts, cette atomisation des flux engendre une multiplication des ressources pour répondre rapidement aux besoins grandissants de la logistique.

Mais sommes-nous contraints de multiplier constamment ces ressources afin de répondre aux nouvelles attentes ? N’avons-nous pas des modèles organisationnels alternatifs pour mieux utiliser ces ressources bien trop souvent sous-exploitées ?

Dans cette étude, nous nous sommes exercés à faire ressortir un constat sur les performances des modèles logistiques actuels et proposer un modèle alternatif pour mieux utiliser les ressources disponibles. De l’ère atomiste à l’ère collaborative et hyperconnectée, est-ce que l’internet physique peut nous faire franchir le cap de la Supply Chain 4.0 ?

 

Renseignez le formulaire pour télécharger notre étude

Une erreur s’est produite lors de l’envoi de votre formulaire. Veuillez réessayer.

 

 

DÉCLARATION DE CONFIDENTIALITÉ 

Jones Lang LaSalle (JLL), ainsi que ses différentes filiales et entités, est une société internationale leader du conseil en immobilier d'entreprise. Nous prenons la responsabilité de protéger avec la plus grande rigueur les informations personnelles qui nous sont confiées. 

En règle générale, les informations que nous recueillons sur vous nous permettent de traiter ou de répondre à votre demande. 

Nous nous engageons à conserver les informations personnelles qui nous sont confiées, avec le niveau de sécurité approprié, et aussi longtemps que nous le jugerons nécessaire pour toute raison professionnelle ou légale. Nous supprimerons ensuite vos données de manière sûre et sécurisée. À tout moment, vous avez la possibilité d’affiner vos préférences en termes de communication et de vous désabonner. 

Pour plus d'informations sur la manière dont JLL traite vos données personnelles, veuillez consulter notre déclaration de confidentialité.

Sur le même sujet