Article

5 bonnes raisons d’adopter des lieux de travail hybrides

Le lieu de travail hybride désigne tout site où le collaborateur effectue un travail productif : bureau, domicile ou tiers-lieux (espaces alternatif, coworking, café, bibliothèque…).

10 février 2021

« La variété des environnements de travail contribue à motiver et à inspirer les personnes, dans toute leur diversité ».

Rémi Calvayrac, Head of Workplace and Design, JLL France

Maintenant que le télétravail fait partie du lexique de toute entreprise, la notion de lieu de travail se redéfinit. Le travail de demain se répartira entre domicile, bureau et tiers-lieux. Cette hybridation offre de nombreux avantages, pour le collaborateur comme pour l’entreprise.

Devenu hybride, le lieu de travail désigne tout site où le collaborateur effectue un travail productif : bureau, domicile ou tiers-lieux (espaces alternatif, coworking, café, bibliothèque,…). Il englobe également d’autres espaces chacun remplissant une ou des fonctions bien spécifiques. Ainsi, le siège social peut être conçu comme un « club » pour l'innovation, la socialisation et l'apprentissage et des bureaux de type « hub » peuvent quant à eux être réservés au travail collaboratif ou nécessitant de la concentration.

Il est naturel, dans la mesure où les salariés sont moins présents sur site, que les entreprises cherchent à optimiser l'utilisation de leurs espaces et à les adapter aux nouveaux usages et modes de travail.

Voici cinq bénéfices immédiats qui en découlent :

1. Optimiser l’empreinte immobilière

Plutôt que d’accueillir tous leurs collaborateurs dans un immeuble central, pourquoi les grandes entreprises ne réinventeraient-elles pas leur siège social ? Elles pourraient investir dans des locaux plus petits, au design conçu pour faire vivre leur communauté et incarner leur culture d’entreprise. Moins nombreux, les bureaux seraient complétés par des options de travail à distance et des lieux satellites visant à limiter les temps de transport.

« Ce scenario permet aux entreprises de réduire leurs coûts tout en offrant à leurs talents ce qui leur manque le plus dans les bureaux actuels : des espaces de collaboration et de socialisation », explique Rémi Calvayrac, Head of Workplace and Design chez JLL.

2. Faire meilleur usage des espaces de bureau

Dès lors qu’il n’est plus nécessaire de prévoir un poste de travail dédié par employé, il devient possible de concevoir des bureaux flexibles. L’espace devient propice à la collaboration et entretient le sentiment de communauté.

« Il restera toujours des postes de travail individuels et des espaces clos. Mais la priorité est donnée aux espaces polyvalents, qui se plient aux besoins changeants de l'entreprise et à l’évolution de ses activités », selon Rémi Calvayrac.

3. Offrir plus de flexibilité aux collaborateurs

Suite à l’épidémie de la Covid-19, plus de la moitié (53 %) des employés dans le monde prévoient de continuer à travailler chez eux un à deux jours par semaine les deux prochaines années. Pour aider leurs talents à donner le meilleur d'eux-mêmes, les entreprises placent l'expérience collaborateur de plus en plus haut dans la liste de leurs priorités. Offrant flexibilité et choix, les lieux de travail hybrides participent de cette démarche.

« La variété des environnements de travail contribue à motiver et à inspirer les personnes, dans toute leur diversité », souligne Rémi Calvayrac.

4. Rendre l’entreprise plus agile

Un lieu de travail hybride, où domicile et espace de travail flexible se complètent, permet aux entreprises d’être plus réactives et de s’ajuster à l'évolution de leurs besoins, notamment en termes d’effectifs.
Les espaces flexibles sont courants chez les start-ups. Les grandes entreprises sont elles aussi nombreuses aujourd’hui à revoir le rôle qu'ils peuvent jouer dans leurs portefeuilles immobiliers.

5. Tirer parti de la technologie

Les outils numériques ont connu un usage exponentiel pendant les périodes de confinement. Leur adoption a ancré des manières plus flexibles de travailler, propres aux modes de travail hybrides. Chez eux, les collaborateurs disposent de l'équipement nécessaire pour collaborer en ligne. Au siège, ils auront accès à des technologies avancées, comme des murs interactifs et des salles de vidéoconférence ultrasophistiquées.

« Les investissements dans les outils technologiques sont essentiels afin que les équipes puissent travailler aussi efficacement quel que soit le lieu. Offrir choix et flexibilité sera le facteur clé de différenciation dans les années à venir pour les entreprises qui souhaitent attirer et fidéliser leurs talents » explique Rémi Calvayrac.

Hybridation du travail

Conciliez travail distanciel et présentiel pour réinventer le bureau et optimiser durablement vos coûts immobiliers.