Recherche

Panorama du marché Résidentiel en France

Chiffres et analyses du marché de l'immobilier résidentiel en France
 
1er semestre 2020

Le marché du logement en France

La dynamique observée depuis plusieurs années sur le marché français des logements anciens, qui avait atteint son point d’orgue en janvier 2020, avec 1 073 000 logements vendus sur un an, se modère. Les ventes avaient en effet engagé un mouvement d’inflexion au mois de février, avant même l’arrivée de l’épidémie de COVID-19 en France. Pour autant, le marché de l’ancien reste dynamique, avec un nombre de ventes toujours supérieur à 1 million (1 009 000 au mois de juin).

L’indice des prix de l’INSEE, qui avait atteint un record fin 2019 (112,5), a poursuivi son ascension au 1er semestre 2020 (+3,5 %) pour se positionner à 116,4 fin juin.

L’épidémie de COVID-19 et la mise en place du confinement mi-mars sont venus porter un coup supplémentaire à l’offre de logements neufs. L’encours a ainsi poursuivi sa résorption, tombant à moins de 90 000 appartements fin juin 2020. Les réservations d’appartements sont, elles, tombées à un peu moins de 18 800 unités au 2ème trimestre 2020, soit 13 800 de moins qu’au 2ème trimestre 2019 (-42,3 %).

 

Le marché de l’investissement résidentiel en France

1 milliard d’euros ont été investis en immobilier résidentiel en bloc en France au cours du 1er semestre 2020, un volume en recul de 21 % sur un an mais en accord avec la moyenne (1,1 milliard).

Les actifs gérés, qui ont capté en moyenne 30 % des investissements au cours des 2 dernières années, ont conservé une part de marché relativement similaire au 1er semestre 2020 (314 millions d’euros).

Sur le marché résidentiel traditionnel (hors actifs gérés), 730 millions d’euros ont été engagés, soit 12 % de moins qu’au 1er semestre 2019. Toutefois, plusieurs transactions d’envergure, dont certaines de celles annoncées par CDC, interviendront au 2nd semestre et permettront aux volumes d’afficher un niveau très élevé sur l’ensemble de l’année.

Par ailleurs, le nombre de transactions (64 contre 57 au 1er semestre 2019), traduit un marché dynamique malgré le contexte lié à l’épidémie de COVID-19 et la résilience du marché résidentiel, animé notamment par les investisseurs domestiques.

Renseignez le formulaire pour télécharger notre étude

Une erreur s’est produite lors de l’envoi de votre formulaire. Veuillez réessayer.

 

 

DÉCLARATION DE CONFIDENTIALITÉ 

Jones Lang LaSalle (JLL), ainsi que ses différentes filiales et entités, est une société internationale leader du conseil en immobilier d'entreprise. Nous prenons la responsabilité de protéger avec la plus grande rigueur les informations personnelles qui nous sont confiées. 

En règle générale, les informations que nous recueillons sur vous nous permettent de traiter ou de répondre à votre demande. 

Nous nous engageons à conserver les informations personnelles qui nous sont confiées, avec le niveau de sécurité approprié, et aussi longtemps que nous le jugerons nécessaire pour toute raison professionnelle ou légale. Nous supprimerons ensuite vos données de manière sûre et sécurisée. À tout moment, vous avez la possibilité d’affiner vos préférences en termes de communication et de vous désabonner. 

Pour plus d'informations sur la manière dont JLL traite vos données personnelles, veuillez consulter notre déclaration de confidentialité.