Nouveau rapport sur la transparence des marchés immobiliers à travers le monde (2020)

La progression de la transparence des marchés immobiliers ralentit en dépit de progrès sur le développement durable et la proptech.

10 juillet 2020

Le rapport sur la transparence des marchés immobiliers publié tous les deux ans par JLL (Global Real Estate Transparency Index) met en lumière des attentes croissantes de la part des investisseurs, des entreprises et des consommateurs

La pandémie de COVID-19 accélère les phénomènes de digitalisation et de collecte de l’information et accentue le rôle de la proptech dans la transparence

Bien qu’une place croissante soit accordée à la responsabilité environnementale et sociale, et que la diffusion des nouvelles technologies s’étende dans le monde de l’immobilier d’entreprise, le Global Real Estate Transparency Index de JLL fait état du plus faible progrès de la transparence mondiale depuis la crise financière de 2009.

Plusieurs tendances se dessinent dans le monde : une plus grande performance sur les sujets du développement durable, une montée en puissance de la proptech dans l’immobilier et une forte progression de la transparence dans les pays asiatiques.

Hausse de la performance sur le développement durable

Le niveau général de transparence des marchés et politiques de développement durable ambitieuses vont de pair. Ainsi, les pays les plus transparents sont également ceux qui déploient les normes et les ambitions les plus élevées en matière de développement durable comme par exemple la France et l’Australie, leaders en matière de transparence environnementale qui déploient de nombreuses initiatives (gestion de l’eau, immeubles résilients). Les pays qui ont le plus progressé dans le classement général de 2020 sont également ceux qui ont déployé des efforts significatifs sur ce sujet. « Les engagements environnementaux sont devenus le plus important vecteur d’amélioration de la transparence en immobilier depuis 2018. Alors que les entreprises démontrent une implication croissante sur ces thématiques, nous constatons une hausse des démarches volontaristes sur les éléments de gouvernance sociale et environnementale (ESG) et une reconnaissance de la nécessité d’un développement plus soutenable » commente Jeremy Kelly directeur de la Recherche Globale de JLL.

Adoption de la Proptech

La disponibilité de la donnée est un des piliers incontestables de la transparence des marchés. On remarque que le volume de données disponibles progresse grâce à l’adoption croissante de la proptech, des outils digitaux et de la « big data ». L’index de transparence 2020 est basé sur des pratiques antérieures à la crise du COVID et on peut d’ores-et-déjà anticiper une accélération du déploiement de nouvelles technologies ou de la collecte de nouvelles données en relation avec la santé, la mobilité ou l’utilisation des espaces. Le COVID-19 pourrait jouer un rôle d’accélérateur dans la digitalisation et l’innovation. De nouveau, ce sont les pays classés parmi les plus transparents qui démontrent la plus forte adoption de la proptech ainsi que certains pays d’Asie comme la Corée du Sud, Singapour ou Hong-Kong et des marchés émergeants comme l’Inde, l’Afrique du Sud, le Brésil et la Chine.

De notables améliorations de la transparence en Asie

Les pays d’Asie du sud et du sud-est ont fait une percée en matière de transparence en 2020. L’Inde a réalisé une forte progression grâce à la mise en place d’un cadre réglementaire pour les REIT permettant d’attirer l’intérêt des investisseurs institutionnels. La Thaïlande, le Vietnam, les Philippines et l’Indonésie progressent également pour devenir des destinations pour l’investissement. On retiendra par exemple que la Thaïlande et le Vietnam ont intégré les statuts de marchés transparents ou semi-transparents. La Chine continentale fait également partie cette année des plus fortes progressions avec notamment Shanghai et Pékin atteignant pour la 1ère fois le rang de marchés transparents.

La France 1er pays non anglo-saxon du classement

Le marché français se situe au pied du podium mondial derrière la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’Australie. « Le classement de la France a considérablement progressé ces 10 dernières années passant du 8ème au 4ème rang mondial et du 4ème au 2ème rang européen », commente Virginie Houzé, Directeur Etudes et Recherche France de JLL, « cette amélioration du rang français est à mettre au crédit d’un ensemble d’améliorations et notamment en matière de données. Cette plus grande transparence de l’information permet aux investisseurs d’acquérir une connaissance plus fine de certains produits et de permettre le développement de nouveaux marchés à l’investissement. A ce sujet, les démarches menées par un groupement comme Immostat (dont JLL est l’un des membres fondateurs) contribuent à cette transparence et aident les investisseurs dans leurs décisions stratégiques. ». La France se positionne au 1er rang mondial sur le volet du développement durable grâce à une politique volontariste et des normes environnementale développées, et partage la 1ère marche du podium avec la Grande-Bretagne pour ses pratiques en matière de gestion des transactions.

Sous la pression croissante des investisseurs, entreprises et consommateurs, la transparence des marchés immobiliers va devoir encore progresser et plus rapidement pour rester compétitifs face à d’autres classes d’actifs et répondre aux attentes concernant un environnement plus soutenable, résilient et sain. “Avec l’innovation liée aux nouvelles technologies et un environnement réglementaire qui évolue suite au COVID-19, il va devenir crucial pour l’industrie immobilière de se rapprocher des pouvoirs publics et de la société civile pour atteindre une plus grande transparence » conclut Jeremy Kelly.

A propos de JLL


JLL (NYSE : JLL) est une société leader du conseil, spécialisée en immobilier et dans la gestion des investissements. JLL façonne le futur de l'immobilier pour un monde meilleur, grâce à l'utilisation de technologies parmi les plus avancées, en créant des opportunités stimulantes, des environnements de travail uniques et des solutions immobilières durables, pour ses clients, ses collaborateurs et les différentes communautés qui composent le groupe. JLL est une société Fortune 500 ayant généré un revenu annuel de 18 milliards de dollars en 2019. La société réalise des opérations dans plus de 80 pays et compte près de 92 000 collaborateurs au 30 septembre 2020. JLL est le nom de marque déposé de Jones Lang LaSalle Incorporated. Pour plus d'informations, visitez jll.fr