Article

Norme IFRS16 : quels impacts pour les directions immobilières et financières ?

Une collaboration est indispensable entre la Direction Immobilière et la Direction Financière pour une bonne application de la norme IFRS16 et une bonne interprétation de ses impacts sur les comptes de l’entreprise.

01 janvier 2019

 

Le défi : disposer de l’information

Il s’agit dans un premier temps de recenser l’ensemble des informations liées aux contrats de baux. De la qualité de cette information dépend le calcul des impacts comptables. L’inventaire tenu par la Direction immobilière pourra être actualisé et/ou complété.

L'enjeu : définir les règles de gestion

Afin de définir le « Right of use », des règles de gestion devront être déterminées en lien avec la gestion des contrats et validées par les commissaires aux comptes. La durée probable d’occupation ainsi que les coûts de remise en état et les coûts directs initiaux sont des éléments nécessaires au calcul. Selon la nature des activités, il pourra être nécessaire de considérer une durée plus importante que la seule durée ferme du bail.

La mise en œuvre : établir le reporting régulier

Les évolutions liées à l’actualisation périodique des retraitements doivent être tracées et être justifiées par l’évolution des engagements locatifs. L’implication de la Direction Immobilière à ce suivi lui permettra de prendre en compte ces impacts dans le choix des solutions à l’avenir (renouvellement, négociation contractuelle…).

La finalité : communiquer

Dans le cadre de la communication financière, il s’agira d’expliquer les impacts de l’application de la norme sur les contrats  de baux. Par voie de conséquence, les analystes seront amenés à s’interroger sur la stratégie immobilière retenue. Cette exigence accrue engagera les entreprises à veiller à la cohérence de ces orientations en la matière.

Cette collaboration qui peut paraître subie dans un premier temps est bénéfique sur le long terme pour l’Entreprise.

Elle permet d’une part de rendre visibles les engagements locatifs et le poids des choix de gestion, et d’autre part, cette collaboration ancre un dialogue durable entre la Direction Financière et la Direction Immobilière autour de la stratégie immobilière.

 

IFRS16 : quelle conséquence sur les engagements locatifs ? Téléchargez notre note :