Skip Ribbon Commands
Skip to main content

News

Lyon

Lyon : une Eurocité toujours plus plébiscitée par les investisseurs


​Lyon, le 3 mars 2016 - EY (ex-Ernst & Young) et JLL (Jones Lang LaSalle) publient aujourd’hui la troisième édition du guide du marché immobilier de la région lyonnaise, destiné aux investisseurs étrangers : Why Invest in Lyon ?

Cette publication offre une vision du tissu économique de la métropole lyonnaise dans son ensemble et de ses principaux marchés immobiliers. Il rassemble également les éléments majeurs dans les domaines réglementaire, légal et fiscal nécessaires aux investisseurs étrangers qui souhaitent s’implanter à Lyon et/ou y réaliser des transactions.
« Ce guide répond au besoin d’information sur les spécificités du marché immobilier français et plus particulièrement du marché de la région lyonnaise, et aide les investisseurs internationaux dans leur prise de décision. Ce besoin, déjà existant, s’intensifie aujourd’hui avec les flux croissants de capitaux étrangers en provenance notamment des pays asiatiques et du Moyen-Orient. Sur cette édition, l’analyse a été couplée d’indicateurs de mesure de l’attractivité économique du territoire. Lyon et sa région (Auvergne-Rhône-Alpes) se classe en 6ème position* parmi le top 10 des
régions européennes en matière d’investissements étrangers sur la période 2010-2014, après Francfort, mais devant Madrid, Stuttgart et Dublin.Grâce à ce guide, EY participe à renforcer l’attractivité de la France et celle de la métropole lyonnaise. D’ailleurs, les investisseurs étrangers estiment que la dynamique immobilière est un facteur déterminant pour améliorer la compétitivité des métropoles françaises**» déclare Mohamed Mabrouk, associé EY, responsable du secteur Real Estate Auvergne Rhône-Alpes.


« Le marché de l’immobilier d’entreprise lyonnais réalise en 2015 une année historique avec plus d’1,2 milliard d’euros investi, dont ¼ provenant de capitaux étrangers, témoignant s’il le fallait encore, de l’attractivité de l’agglomération lyonnaise auprès des investisseurs, français comme internationaux. Son marché tertiaire s’impose parmi les plus performants du benchmark réalisé sur les principales « Eurocités ». Il capitalise notamment sur la complémentarité de ses différents secteurs géographique ainsi que sur la diversité des types d’implantations offerts aux multiples profils d’entreprises composant le tissu économique lyonnais. Le taux de rotation*** du marché lyonnais, supérieur à 4,5%, associé à un taux de vacance particulièrement faible à 6,2% lui permet de bénéficier d’un couple rendement / risque particulièrement attractif pour un investisseur.
La confiance dans le marché lyonnais couplée à la mise sur le marché d’opérations de qualité ont donc conduit les investisseurs à se positionner de nouveau sur des actifs non sécurisés », analyse Laurent Vallas, directeur de JLL à Lyon.

EY Global Investment Monitor 2015
**Baromètre EY attractivité du site France 2015
*** Taux de rotation illustre l’absorption annuelle du parc immobilier (demande placée/parc immobilier existant)