Skip Ribbon Commands
Skip to main content

News

Paris

Paris dans le Top des 4 des "super cities" mondiales

Paris renforce notamment son offre technologique et occupe, en Europe, la première place en matière d’emplois dans le secteur des hautes technologies


Paris, le 9 décembre 2015 - Paris a conservé sa place parmi les quatre « super cities » mondiales, les trois autres étant Tokyo, New York et Londres. Ces métropoles sont en tête de l’indice d’attractivité commerciale (Commercial Attraction Index), la référence principale que JLL utilise pour évaluer la robustesse de l’économie d’une ville et de son marché immobilier, en fonction de son échelle, de son rayonnement mondial et de son attrait auprès des investisseurs.
Paris est l’une des premières villes au monde sur lesquelles se porte le choix des investisseurs pour l’immobilier d’entreprise : la métropole a ainsi attiré plus de 56 milliards de dollars d’investissement sur les trois dernières années (du T4 2012 au T3 2015), dont 10 milliards de dollars pour l’année en cours. C’est le troisième marché d’immobilier de bureaux en termes de taille, et l’une des 10 plus grandes économies métropolitaines. En conséquence de quoi, ce haut niveau d’investissement immobilier n’est donc  pas surprenant.

Toutefois, l’attrait qu’exerce Paris dépasse toute attente. Son classement régulier dans le top 20 de l’indice JLL d’intensité de l’investissement (Investment Intensity Index) (14e au T3 2015), qui rapporte les volumes d’investissement au PIB d’une ville, renforce l’intérêt que lui portent les investisseurs immobiliers. D’ordinaire, celles qui affichent les meilleurs résultats pour cet indice sont des villes de taille moyenne, riches en industries technologiques, comme Munich, Copenhague ou Oslo. La présence récurrente de Paris, une « supercity », dans ce top 20 est la preuve de l’attrait qu’elle exerce auprès des investisseurs.

On retiendra que Paris a renforcé son offre technologique et représente maintenant en Europe, la plus grande source de demandes de brevets et occupe la première place en matière d’emplois dans le secteur des hautes technologies. L’attraction qu’exerce Paris est aussi renforcée par son marché immobilier « hautement transparent » : les acquéreurs étrangers privilégient la ville pour la clarté et la transparence de ses procédures de transaction.
 « L’attractivité de Paris auprès des investisseurs étrangers se mesure bien dans le marché puisque dans près de 60% des grandes transactions à l’investissement réalisées en Ile-de-France l’une des partie est d’origine étrangère » indique Virginie Houzé Directeur du département Etudes et Recherche de JLL.

À titre de comparaison, cette proportion tombe respectivement à 49 % et à 39 % pour New York et pour Tokyo. Ceci fait de la capitale française la troisième place au monde pour les investissements transfrontaliers dans l’immobilier, Paris affirmant ainsi son vrai statut de métropole mondiale. En effet, 92 millions de personnes transitent par Paris chaque année, bon nombre de multinationales choisissent d’y établir leur siège social et l’image qu’elle projette d’elle-même dans le monde est très forte.

Pour Paris, le futur s’annonce actif. La ville s’est lancée dans des programmes de renouvellement urbain ambitieux, notamment le projet du Grand Paris. Ce mégaprojet comprend l’agrandissement du réseau métropolitain par environ 200 km de nouvelles infrastructures ferroviaires, l’amélioration de la connectivité à l’échelle de la ville et la génération d’un vaste potentiel pour de nouveaux projets immobiliers. Ces mesures permettront à Paris de continuer d’attirer des talents, de créer des emplois à haute valeur ajoutée et de séduire les investisseurs dans les années à venir.

Pour accéder à l'intégralité de l'étude, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :
http://www.grand-paris.jll.fr/fr/le-marche-immobilier-parisien/les-etudes-jll/paris-dans-le-top-mondial-300-de-jll/id/572