Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Témoignage Anonyme

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Témoignage entreprise

Le regroupement au service des synergies​ et de la ciruclation de l'information​​

​« Notre projet ‘Convergence’ était un acte managérial important. En regroupant l’ensemble de nos équipes de direction et nos fonctions support dans une tour à La Défense, au plus proche de nos unités opérationnelles, nous souhaitions favoriser les synergies et fluidifier la circulation de l’information. Cette emphase mise sur le travail collaboratif a permis une profonde transformation de notre entreprise. »​

Nos bureaux parisiens constituaient le centre de gravité du groupe, vers lequel nos équipes opérationnelles convergeaient de façon quotidienne (200 allers retours journaliers en moyenne). Le regroupement sur un site unique permettait donc de projeter des gains d’efficacité considérables. Alors que notre tour avait jusque-là été organisée, davantage au gré de l’histoire que selon une logique d’aménagement véritable, le regroupement était l’occasion d’un « reset total » en matière d’organisation spatiale

 

  • Nous avons identifié de façon précise les relations entre les équipes, afin de les positionner au mieux dans la tour, pour favoriser les échanges, tout en minimisant les déplacements.

  • Nous avons mis en place une Charte d’Aménagement, porteuse de plus d’équité. Dans le contexte de notre culture d’entreprise, qui faisait traditionnellement du bureau individuel un signe de reconnaissance, le déploiement de cette charte a constitué une avancée importante. Désormais, il est établi que tout collaborateur a le droit à un poste de travail de 8m². Nos bureaux sont majoritairement ouverts et partagés, la taille des espaces partagés ayant été adaptée aux spécificités métiers. Les exceptions en matière de bureau individuel ont été définies en fonction des besoins du management opérationnel.

  • Pour que le nouvel aménagement soit le plus efficace possible, nous avons particulièrement soigné la transition vers l’espace partagé, en mettant en place une démarche de « collaboration dirigée » : en fonction des besoins identifiés en matière de voisinage et de bureaux individuels, nous avons positionné les équipes dans la tour et délimité la surface attribuée à chacune - ce découpage n’était pas négociable. A l’intérieur du périmètre qui leur était alloué, en revanche, les responsables de départements pouvaient librement répartir leurs équipes, afin de tenir compte des équilibres humains… En outre, nous avons systématiquement organisé des réunions de retour d’expérience 1 mois après l’installation de chaque équipe, afin d’ajuster l’environnement de travail lorsque d’éventuels dysfonctionnements étaient identifiés.

  • Enfin, afin de faciliter le travail collaboratif, nous avons investi dans l’amélioration de notre environnement de travail :

En matière de technologies, nous avons accru notre équipement en matériel de visioconférence (21 salles équipées de façon « haut de gamme », avec 1 micro pour 2 personnes, au lieu du traditionnel « micro araignée », moins adapté aux é​changes réunissant de nombreux interlocuteurs) et nous avons rénové notre réseau interne, pour plus d’efficacité.

En matière d’espaces de travail collaboratif : nous avons désormais 3.000 places en espaces collaboratifs pour 4.000 postes de travail. Les espaces collaboratifs sont agrémentés de 300 « bulles », des petites salles de 3 à 6 personnes dans lesquelles nos collaborateurs peuvent se réunir ou s’isoler en cas de besoin. Ce dispositif est complété par 200 salles de réunion de taille variable. Et nous avons dédié 3 étages entiers de notre tour à des plateaux projets.

En matière d’espaces de rencontres informelles : nous avons installé des points cafés à chaque étage ; nous avons entièrement rénové notre RIE (plus moderne et accueillant, mieux insonorisé) ; nous mettons également à la disposition des équipes 2 amphithéâtres et des salles de grande capacité, leur offrant la possibilité d’organiser des événements…​