Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Quand Y rencontre un X et un babyboomer...

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Quand un Y rencontre un X et un babyboomer...

Les ingrédients immobiliers d'une cohabitation réussie

​3 à 4 générations dans l’entreprise : un casse-tête pour les dirigeants et leurs équipes de direction
Les différences générationnelles : Mythe ou réalité ?
Bien plus qu’au détour de simples tranches d’âges, une génération se définit par un bagage collectif, des repères culturels partagés, des événements marquants communs.
Les risques de la catégorisation
Raisonner en termes de générations, c’est affirmer la prépondérance de l’âge ou du « groupe social » sur l’identité et la volonté individuelles ; c’est faire abstraction de la situation de management et de la motivation du collaborateur ; c’est ignorer les inégalités sociales, pourtant structurantes.
In fine, les Y ne sont-ils pas avant tout des jeunes ?
Entre recherche d’autonomie et envie de reconnaissance : c’est dans cette contradiction, propre à son âge, que la génération Y se construit.
Des jeunes toutefois en phase avec leur temps !
Mondialisation économique & culturelle, NTIC et chômage de masse : un contexte socio-économique structurant.
Recentrage sur le véritable défi : le management intergénérationnel
Passer de la logique de confrontation, ou de simple cohabitation, à une véritable collaboration. A la clé, une performance accrue pour l’organisation.

L’outil immobilier face aux défis du management intergénérationnel
L’environnement de travail est devenu, après la rémunération et aux côtés de la culture d’entreprise et de l’ambiance de travail, l’un des critères fondamentaux du choix de l’employeur.
Défi N°1 : Attirer et retenir les nouveaux talents
Face à la volatilité de la génération montante, l’environnement de travail peut être un levier de fidélisation. Et on peut penser que, dès que la croissance sera revenue, les organisations ayant investi dans leur environnement de travail seront les mieux armées sur le long terme.
Un environnement de travail « théâtre de socialisation »

  • Des espaces de rencontres et d’échanges informels

  • Une ambiance « comme à la maison »

  • Une implantation au coeur de la ville

Un environnement de travail qui favorise l’interactionet la co-création

  • Réunissant les conditions du travail en équipe…et de l’apprentissage

  • Se faisant l’écho d’une nouvelle vision managériale

Un environnement de travail source de liberté

  • Une technologie libératrice

  • Les vertus de la mobilité

  • Un espace de personnalisation

  • Un espace porteur de sens

Défi N°2 : Faire collaborer les différentes générations
Faire de la mixité générationnelle un atout
Plutôt que de se concentrer sur les différences générationnelles, il s’agit de cerner les différentes façons de travailler et d’interagir avec un collègue, indépendamment de son âge : converser, s’inspirer, échanger des idées pour en co-créer de nouvelles…
5 besoins transversaux

  • SOCIALISER

  • COLLABORER

  • GRANDIR / SE FORMER

  • PERFORMER

  • DECONNECTER / S’INSPIRER

Si leurs comportements et leurs modes de travail diffèrent, si leur rapport à l’espace individuel évolue, les besoins fondamentaux des jeunes générations résonnent étrangement avec ceux de leurs aînés.
L’environnement de travail multi-générationnel, est ce que ça ne serait pas tout simplement un endroit flexible et multifonctionnel, riche d’une variété d’espaces, à même de répondre à l’impératif de concentration comme aux besoins de collaboration, selon le principe de l’« activity-based workplace » ?