Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Panorama Bureaux IDF T3 2016

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Panorama Bureaux IDF 3T 2016​​

  • ​​
  • ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

​La bonne dynamique du marché se poursuit


Marché locatif : le marché locatif n'a pas faibli au cours de l'été

Le marché des bureaux francilien progresse de nouveau cet été. Après un 1er trimestre déjà au-dessus du seuil des 500 000 m², le 2ème trimestre avait fait encore mieux en franchissant celui des 600 000 m². Quant au 3ème trimestre, il enregistre de nouveau une bonne performance avec 592 000 m² placés. Ainsi, fin septembre, ce sont plus d'1,7 million de m² de bureaux qui ont été commercialisés (+14 % en un an), une performance conforme à la moyenne décennale généralement observée à cette période.

Le segment des transactions de plus de 5 000 m² poursuit sur une dynamique constante depuis le début de l'année et pas moins de 17 transactions ont été finalisées par les grandes entreprises cet été, quand il y en a eu respectivement 16 et 15 sur les 1er et 2ème trimestres... [Lire la suite]


 

Marché de l'investissement : un marché animé par les arbitrages d'investisseurs étrangers

Après un début d'année timide, les engagements ont progressé de trimestre en trimestre sur le marché francilien de l'investissement. 5,5 milliards d'euros ont ainsi été investis au 3ème trimestre 2016, portant la performance globale depuis le début de l'année à 12,4 milliards d'euros, un résultat en progression de 6 % d'une année sur l'autre et supérieur de 36 % à la moyenne de long terme.

Après la cession de la « Tour First » au 2ème trimestre pour un montant estimé à 800 millions d'euros, 2 transactions de plus de 500 millions d'euros sont venues animer le marché au cours de l'été.   AMUNDI a acquis trois actifs franciliens cédés par KANAM dans le cadre d'un portefeuille européen pour un montant estimé à 700 millions d'euros et GIC a cédé deux immeubles parisiens emblématiques à un investisseur institutionnel français pour un montant d'environ 500 millions d'euros. Ce dynamisme est venu compenser un léger recul d'activité sur les transactions d'un montant compris entre 100 et 300 millions d'euros. Depuis le début de l'année, 28 transactions d'un montant supérieur à 100 millions d'euros, représentant un total de 7,3 milliards d'euros, ont été enregistrées, contre 38 l'an dernier à la même période pour un total de 7,8 milliards d'euros (-6 %)... [Lire la suite]​




Perspectives​

 Alors que l'INSEE tablait initialement sur une croissance de 0,3 % au 2ème trimestre 2016, le PIB a reculé (-0,1 %) pour la première fois depuis 2014, surprenant la plupart des observateurs. Si certains évoquent un coup d'arrêt pour l'économie française, d'autres voient dans cette baisse un simple passage à vide après un début d'année particulièrement dynamique (+0,7 % de croissance au 1er trimestre)... [Lire la suite]​

Télécharger l'étude

​​
  • ​​
  • ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​