Panorama Bureaux

1er trimestre 2018

Ce qu’il faut retenir au 1er trimestre 2018

23

Transactions signées de plus de 5 000 m²

5,8 %

Taux de vacance en Île-de-France

10

Transactions supérieures à 100 M€

Le marché en un coup d’œil

Télécharger nos infographies

Analyse marché commentée

Télécharger le rapport complet

Quelles tendances pour demain ? Extrait

Révision à la hausse des prévisions de croissance pour 2018 et 2019

L’embellie économique observée à l’échelle internationale s’est soldée par une croissance de 3,7 % en 2017, portée la reprise des investissements, des activités manufacturières et des échanges commerciaux. Le FMI et l’OCDE ont ainsi revu leurs prévisions de croissance à la hausse, envisageant une progression du PIB mondial de 3,9 % en 2018 et 2019. La croissance devrait notamment être beaucoup plus forte que prévu aux Etats-Unis, avec des prévisions passées de 2,3 % à 2,7 % pour 2018 et de 1,9 % à 2,5 % pour 2019. Cette révision à la hausse est en grande partie liée à la réforme fiscale adoptée fin 2017 par l’administration Trump, laquelle entraînera des baisses d’impôts estimées à 1 450 milliards de dollars sur 10 ans. Si les bénéfices immédiats de cette réforme sont indéniables, certains économistes s’interrogent sur son réel intérêt, l’économie américaine tournant aujourd’hui à plein régime, et sur son financement, lequel nécessite un accroissement de la dette du pays. Le FMI estime ainsi que cette réforme aura un effet négatif sur la croissance à partir de 2022.

Ce qu’il faut retenir

23%

Evolution de la demande placée en un an

15

Nombre de transactions de plus de 1.000 m2

48%

Part des capitaux étrangers dans le marché de l’investissement en Métropole Lyonnaise

Le marché en un coup d’œil

Télécharger nos infographies

Analyse marché commentée

Télécharger le rapport complet

Quelles tendances pour demain ? Extrait

Après deux années record, le marché lyonnais reste sur une bonne dynamique

Le marché lyonnais continue sur sa lancée et atteint 64 000 m² commercialisés à fin mars. Ce volume est en hausse (+ 23 % en un an), tout comme le nombre de transactions. L’agglomération lyonnaise n’a jamais enregistré autant de mouvements sur le 1er trimestre ; avec 142 signatures, le marché est en progression de 35 % par rapport à la moyenne 2010-2017.
L’évolution positive se retrouve par ailleurs sur tous les segments de surfaces. Les PMS affichent une évolution de 19 % sur an, alors que les moyennes surfaces (entre 500 et 1 000 m²) affichent la plus belle progression avec +42% en douze mois. Ces transactions (moins de 1 000 m²) restent le socle du marché lyonnais.

Contactez-nous

Virginie Houzé

Virginie Houzé

Directeur Etudes & Recherche
+33 1 40 55 15 94
virginie.houze@eu.jll.com​​