Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Témoignage Pixelis

​​​​​​​​​​​​​​​Témoignage entreprise

Image, culture et organisation : des enjeux intimement liés

Témoignage Pixelis | Etude | JLL




Edouard Provenzani
, Président
Aurélia Cocheteux, Consultante Communication Responsable

 

 

 

« Notre métier, c'est de brainstormer et de générer des idées. Pour cela, il est capital de disposer des bons lieux. Chez Pixelis, nous croyons au concept d' 'entreprise libérée', pour entretenir et alimenter la créativité : agilité et autonomie sont pour nous les maître mots, et cela se traduit dans la façon dont sont - et seront - pensés nos locaux.»

La question des liens entre image interne et image externe ne se pose plus : c'est un fait ! Les réseaux sociaux, notamment, ont effacé la frontière entre l'entreprise, la marque institutionnelle et la marque consommateur. Les collaborateurs sont devenus des ambassadeurs de l'entreprise - pour le meilleur et pour le pire. Et cette importance accordée aux enjeux d'image et de culture n'en est qu'à ses débuts !

Dans ce contexte, le lieu de travail prend de plus en plus d'importance, car il est la représentation symbolique de l'organisation de l'entreprise, de ses valeurs, de la place qu'elle accorde au collaborateur. Le lieu de travail doit donc se mettre au service du changement organisationnel, en devenant évolutif et « utile » :

  • ​En incarnant et en suscitant l'adhésion à la mission et aux valeurs de l'entreprise. Car on sait aujourd'hui que la satisfaction (et donc l'implication et la performance) du collaborateur ne dépend plus uniquement de sa rémunération mais de sa capacité à se reconnaitre dans le projet de l'entreprise. Les bureaux, et à travers eux la marque, jouent donc un véritable rôle pour aider à visualiser la mission collective. Afin de permettre aux collaborateurs de mieux vivre et travailler ensemble.

  • Tout en répondant au besoin croissant d'individualisation : quelle place pour le collaborateur sur son lieu de travail ? quel degré de liberté, d'appropriation, de sur-mesure ?

  • Egalement, en traduisant au mieux la tendance « bottom to the top », permettant le passage d'une organisation pyramidale de l'entreprise à une approche plus matricielle.

Concrètement, cela signifie que la présence de la marque dans un bâtiment ne doit plus se résumer à l'affichage du logo dans le hall, mais qu'elle doit s'incarner de manière plus subtile et généralisée à l'aménagement, à la façon dont les flux sont pensés, à l'organisation des espaces collectifs et du show-room, à l'accueil réservé aux visiteurs, etc.

Dans une agence de communication comme la nôtre, nous prêtons une grande attention à ces enjeux. Afin de faire perdurer notre esprit start-up, nous devons travailler en bureaux ouverts. Mais nous sommes confrontés à des problématiques métier (qui exigent de pouvoir disposer de salles de réunion et d'espaces projet) et individuelles (qui requièrent que l'on offre à nos collaborateurs des lieux pour s'isoler, des zones de calme).Par ailleurs, nous accueillons aujourd'hui beaucoup de nos clients dans nos locaux, ce qui n'était pas forcément le cas avant. De plus en plus, c'est un souhait qu'ils manifestent, lorsqu'ils ont envie de travailler avec nous, afin de savoir qui nous sommes. C'est aussi une occasion pour eux de vivre une autre expérience, en s'échappant de leur propre monde pour découvrir notre « bulle ». Cette envie de les accueillir chez nous fait en réalité écho à l'évolution de notre positionnement : vers plus d'accompagnement, en dépassant la simple relation client-prestataire de services et en instaurant une relation de confiance, d'égal à égal.

Il est donc essentiel que notre organisation et nos bureaux portent nos valeurs : liberté, transparence, humilité et courage – des valeurs que nous souhaitons défendre auprès de nos clients comme de nos collaborateurs.

Les grands principes ayant dicté le choix de nos bureaux sont donc les suivants :

  • Une localisation dans l'est parisien et un mobilier fonctionnel et au design humble, afin de porter notre positionnement,

  • Le choix de matériaux transparents,

  • Des bureaux ouverts,

  • Une mobilité maximale offerte à nos collaborateurs,

  • Le choix de l'agilité matricielle et de la flexibilité des espaces, au service de la performance opérationnelle : nous réorganisons nos bureaux une fois par an en moyenne, nous testons, nous expérimentons… Nos clients sont au cœur de notre approche. Nous avons ainsi opté pour une organisation par métierset non par niveau hiérarchique,

  • Une attention portée à la qualité de vie au travail : enquête bien-être conduite tous les 6 mois, groupe de travail « Pix life » pour aborder les sujets de la vie quotidienne (ex : rangement des espaces communs), place laissée à l'appropriation des espaces (œuvres de street art ornant certains murs)…

  • Des « zones de rien » (cafétéria, canapés) pour permettre à chacun de s'extraire de son travail et de déconnecter,

  • Une emphase mise sur la convivialité : au travers d'animations pour se détendre et créer du lien (séances de massage, cours de cuisine, etc.),

  • Un engagement environnemental, en faisant par exemple le choix de ne pas avoir de système de climatisation, ou encore de repartir de l'existant pour l'optimiser…

Demain, notre enjeu sera d'imaginer des lieux qui nous permettront de travailler mieux encore de façon collective. A cet effet, nous réfléchissons à un projet à 1 an, qui nous permettra de disposer…

  • De lieux dédiés à nos projets, que nous pourrons faire évoluer à mesure de l'avancée de chaque projet. Ces lieux devront permettre de nous « immerger » dans le projet, « in real life », afin de pouvoir nous mettre en mode « réflexion / solution ».

  • Des lieux modulables, se prêtant au changement. Nous aimerions que nos espaces vivent et que leurs thèmes évoluent au fil du temps !

  • Des espaces ouverts vers l'extérieur, pour favoriser l'inspiration. A cet effet, nous envisageons d'aménager au sein de notre bâtiment actuel une terrasse de 200m², ainsi que de faire tomber les murs de notre cafétéria actuelle afin d'en faire un espace entièrement vitré – nous disposerons ainsi d'un nouvel espace de 150m² ouvert vers l'extérieur.

  • Nous pourrions aussi envisager des zones de défoulement, ou encore des espaces de sieste…

Le mot de la fin ?

Nous sommes actuellement entre le monde d'aujourd'hui et le monde d'après…  Chez Pixelis, nous sommes convaincus que les marques qui gagneront demain seront celles qui seront le plus à l'écoute de leurs consommateurs et de leurs collaborateurs. Nous pensons que l'on aime une marque pour ce qu'elle nous évoque, plus que pour ce qu'elle nous procure. Demain, plus encore qu'aujourd'hui, il s'agira donc de faire preuve de transparence, de vérité, d'humilité - une attitude à adopter autant en interne qu'en externe, car l'image projetée devra, quel que soit le public, former un tout et afficher une vraie cohérence.