Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Etudes France

Rapport

Perspectives Entreprises 2ème trimestre 2013


Nouveaux comportements côté propriétaires : l’écoute est plus que jamais de mise !

- L’offre de bureaux à double vitesse, mais des propriétaires tous très attentifs aux contraintes opérationnelles et financières des locataires ;
- Une baisse encore limitée des loyers de présentation, mais des loyers économiques se négociant nettement en deçà des valeurs faciales ;
- Face à un marché porteur et à l’environnement économique incertain, les choix à la fois prudents et avisés des entreprises : optimisation des surfaces, renégociations des loyers, déménagements au plus proche et/ou dans des immeubles de qualité.
- A l’avenir, dans un contexte toujours chahuté, d’intéressantes opportunités à saisir, compte tenu de l’érosion des loyers faciaux, du niveau des loyers économiques et des mesures d’accompagnement « sur-mesure » que les propriétaires sont prêts à accorder.

Une offre de bureaux à double vitesse, mais des propriétaires tous très à l’écoute de leurs locataires
A l’issue du 1er semestre, et après de nombreux trimestres de stabilité, l’offre de bureaux disponible en Ile-de-France augmente, pour atteindre près de 3,7 millions de m². Elle entraine dans sa hausse le taux de disponibilité des bureaux, qui progresse de 0,1 point et s’établit à 6,9%. C’est à La Défense que la progression est la plus importante, en raison de la livraison de la tour « Carpe Diem ».

Les disponibilités restent très inégalement réparties, et la part des immeubles neufs dans l’offre demeure limitée ; elle s’établit à 20%. Résultat : des disparités notables subsistent d’un secteur à l’autre, avec dans l’ensemble une offre très réduite dans Paris intra-muros - voire une situation de pénurie sur le segment du neuf - tandis que les disponibilités sont abondantes en périphérie.
Les importantes disponibilités en banlieue parisienne sont à associer à deux phénomènes : d’abord, d’importants programmes de bureaux neufs, récemment livrés et toujours disponibles ; ensuite, un nombre non négligeable de bureaux de seconde main venant d’être libérés et peinant à retrouver preneur.

Veuillez remplir le formulaire pour télécharger le rapport

pdf | 929646